Image default
Mode / Fashion / Beauté

Comment se maquiller pour le collège / le lycée ?

Comment se maquiller pour aller au collège et au lycée ? Vaste question, n’est-ce pas ?! Je dois vous avouer que lorsque j’allais-moi-même au collège et au lycée… je ne me la posais pas. Pour moi, le maquillage c’était « pour les grands ». A la rigueur, un peu de mascara (Luminelle Yves Rocher ou Great Lash Gemey-Maybelline, sacrés souvenirs !), et c’était tout. En classe prépa, j’ai commencé à mettre un peu de poudre compacte (toujours Yves Rocher) pour unifier légèrement mon teint, mais ça s’arrêtait là. Le maquillage ne m’intéressait pas tant que ça… et il faut avouer que mon éducation m’y a également beaucoup poussé.

Aujourd’hui, les temps semblent avoir changé. (J’ai l’impression d’être un vieux dinosaure en écrivant ça…). Il y a les chaînes Youtube, des milliards de télé-réalités et de nouveaux standards beauté. J’ai la sensation que les filles se sexualisent de plus en plus tôt, à mon grand désarroi. J’ai la désagréable impression que les petites filles veulent devenir des adultes avant l’heure. Et qu’on est loin du make-up que certaines adolescentes arboraient à mon époque au lycée. Aujourd’hui, tout est beaucoup plus accessible qu’avant, les limites ne semblent plus trop exister dans certaines familles… ce qui fait qu’on peut croiser des filles de 8 ans expertes ès fards à paupières en train de se maquiller sur le net. Je crois que ça me met mal à l’aise. Et je suis pétrifiée à l’idée de voir toute une génération de petites filles perdre leur fraîcheur aussi vite.

Forcément, quand on me demande comment se maquiller pour le collège et le lycée, j’ai envie de pondre un long texte expliquant que non, franchement, ça n’est pas nécessaire. Et puis, je me dis que je suis vraiment une vieille conne. Que les temps changent. Que de toute façon si moi, vieille 76news que je suis, je dis qu’il ne faut pas se maquiller pour aller à l’école, les gamines le feront quand même. Alors voilà, je me suis dit qu’une vidéo d’un maquillage très très light pourrait peut-être aiguiller certaines. Qu’il vaut mieux se maquiller légèrement plutôt que d’essayer de se vieillir en forçant sur le khôl et le fond de teint trop foncé.

Si j’avais une fille, je ne l’autoriserais pas à se maquiller pour le collège. Pour aller au lycée, à la rigueur. A condition que cela soit naturel et utile. Pour cacher les imperfections, par exemple. Ou ouvrir le regard. Si j’avais une fille, je lui expliquerais que je préfèrerais la conseiller plutôt que de la laisser acheter des produits comédogènes ou pas adaptés en douce avec son argent de poche. Si j’avais une fille, je l’aiderais à grandir à son rythme, en douceur. Si j’avais une fille, je lui expliquerais qu’on peut couvrir légèrement son teint avec une BB Cream si on est complexée par sa mauvaise mine sans trop en faire.

Cette vidéo est la vision d’une femme de 26 ans vis-à-vis du maquillage pour aller en cours, à partir d’un certain âge. C’est naturel et frais. Et encore, c’est ma vision de la fraîcheur du haut de mes 26 ans. Je crois que si j’en avais 16, j’en ferais beaucoup moins car de toute façon j’aurais naturellement le teint moins fané.

J’espère malgré tout que cela pourra vous aider.

collègecomment se maquillerconseilconseilsécolelycéeMake upmaquillage

Autres articles

Poudre maquillage : laquelle choisir ?

Irene

Estée Lauder x Courrèges : le maquillage des 60’s

Irene

Absolu Rouge Sheer Lancôme

Irene

Cosmétiques asiatiques : où les acheter en France ?

Irene

Shampoing Pro-Keratin l’Oréal Pro : ça donne quoi ?

Irene

Papa Don’t Peach : la nouvelle palette Too Faced

Irene