Image default
Mode / Fashion / Beauté

Autobronzant : mes tests, mes galères, mon S.O.S

L’autobronzant c’est bien, mais uniquement quand tu n’as pas de soucis d’application ! Ceci est désormais ma devise. Si vous suivez 76news sur Snapchat, vous êtes au courant de mes galères d’autobronzant d’il y a quelques semaines, alors j’ai décidé d’écrire ce post témoignage pour échanger avec vous et écouter vos conseils si vous en avez pour gérer au mieux l’application de ce type de produits !

Autobronzant : pourquoi j’ai voulu essayer ?

Cette année, le soleil a mis énormément de temps à arriver à Paris, ce qui a fortement perturbé mon rythme habituel d’exposition au soleil. J’ai la chance d’avoir un jardin parce que je vis en banlieue, du coup dès les premiers rayons du soleil, j’en profite pour préparer ma peau avant les vacances. Cette année manque de bol je n’ai pas pu. Du coup au lieu de me tourner vers les UV, chose que j’ai déjà faite les années passées, j’ai décidé d’arrêter les bêtises et d’essayer une technique moins dangereuse : l’autobronzant. Certes cette technique est moins dangereuse car elle n’abîme pas la peau, en revanche elle peut le devenir dès lors qu’on ne parvient pas à l’appliquer correctement : et c’est ce qui s’est passé pour moi ! Je me suis donc retrouvée piégée par l’autobronzant au point d’être en panique totale …

Autobronzant : mon expérience malheureuse

Au bureau, nous avions reçu le Spray Bronzant Progressif Anti-Âge de la marque Botan il y a quelques semaines, et dans mon désir continuel de sembler moins pâlotte, je me suis lancée dans le test du produit. Je vous plante le décor : me voilà en sous vêtements dans ma salle de bain, prête à dégainer le spray et à devenir ultra bronzée. Le produit sent bon mais pas trop fort ce qui est très appréciable parce que je trouve que les autobronzants ont toujours une odeur un peu spéciale. Le spray est assez sympa, il se répartit bien sur la peau et le fait de pouvoir tenir le produit dans tous les sens permet de ne manquer aucune (ou presque) partie du corps.

Suite à l’application du produit, je n’oublie surtout pas de me laver les mains au cas où du produit se soit déposé dessus sans que je ne le sache, puis j’attends environ 5min pour que l’autobronzant sèche et que je puisse revêtir ma tenue maison : short/débardeur. Aucun soucis, le produit sèche et je vais regarder mon épisode d’Orange is the new black tranquillement dans mon lit avant de dormir. Rien de foufou me direz-vous !

Le lendemain matin, comme tous les jours, j’éteins mon réveil qui sonne et m’assieds dans mon lit pour éviter de me rendormir. Mon regard se pose soudain sur le dessous de mes pieds : OH MY GOD ! Mes pieds sont « miraculeusement » devenus oranges dans la nuit ! Je repasse le fil de mon application d’autobronzant de la veille et je réalise qu’en utilisant le spray autobronzant, du produit s’était déposé sur le carrelage de la salle de bain … alors que j’étais pieds nus ! Au lieu de les rincer et de les savonner, je n’ai rien trouvé de plus intelligent à faire que de les essuyer simplement … Le résultat est donc horrible ! Prise de panique j’ai essayé d’enlever cette couleur orange de mes pieds avec du dissolvant (inutile). Certaines d’entre vous qui nous suivent sur Snapchat m’avaient conseillé le jus de citron mais je n’ai finalement pas essayé. Je n’ai (heureusement) pas de photo de mes pieds à vous montrer mais imaginez simplement qu’on avait l’impression que j’avais appliqué du henné dessous. Par chance, le produit s’est vite estompé sous mes pieds à cause du frottement dans les chaussures et de la transpiration. Du coup, en 3 jours, je n’avais plus rien sous les pieds et ils avaient retrouvé leur couleur habituelle !

Au delà du fait d’avoir fait rire un certain nombre de mes proches et certaines d’entre vous, je n’ai pas vraiment apprécié cet autobronzant. Cette histoire d’autobronzant sous mes pieds est de ma faute donc je ne juge pas par rapport à ça. Mais à certains endroits, le produit m’a tachée et je me suis retrouvée avec des vilaines traces oranges. Heureusement le produit s’estompe rapidement, donc je n’ai pas ressemblé au Marsupilami trop longtemps (ouf !) …

Autobronzant : quel produit vaut le coup ?

Cette question s’adresse à vous les filles ! J’ai eu l’occasion de tester plusieurs sortes d’autobronzants : sprays, crèmes et j’en passe et même constat : je finis avec des traces. Est-ce que j’ai une peau naze ou est-ce que les produits que j’ai testé sont mal formulés ? Ne vous en faites pas, je sais qu’il faut gommer avant, hydrater après etc ! En fait je cherche LE produit autobronzant qui vaille vraiment le coup et qui ne fasse pas de vilaines traces alors dites moi ! J’en appelle à vos témoignages, vos avis suite à des tests ! Je ne perds pas espoir et je suis certaine que je finirai par trouver un produit qui me convienne (avant que je parte en vacances bien sûr …) ! J’attends vos commentaires !

autobronzantBronzagecoups de soleilcrème solaireétéssoleilc

Autres articles

Sketch Marker Too Faced : les nouveaux liners colorés

Irene

Poudres ayurvédiques : à quoi servent-elles ?

Irene

Pousse des cheveux : comment l’accélérer ?

Irene

Brosse Dafni : un lissage en 5 minutes, ça vous dit ?

Irene

Tendances maquillage automne 2022 : A quoi s’attendre ?

Irene

Cosmétiques périmés : peut-on les utiliser ?

Irene