Masque grenade Sephora
Mode / Fashion / Beauté

Masque grenade Sephora : vraiment défatiguant ?

En rentrant de Montréal, je n’avais envie que d’une chose : UN MASQUE !!! Il m’en fallait un, là, maintenant tout de suite. Et j’ai re-pensé à ce Masque Grenade Sephora qui attendait bien sagement d’être essayé à la maison. La promesse, en plus, me faisait franchement rêver : défatiguant et énergisant. Oh la la, pile ce qu’il me fallait ! Alors, au final, ce Masque Grenade Sephora, il a quoi dans le ventre ? La réponse, dans ce post.

Masque Grenade Sephora : présentation du produit

Les masques en tissu, j’adore. Et je n’ai pas attendu que les retailers ou marques de beauté Européennes y pensent pour m’y mettre. Depuis plusieurs années, je passe commande sur des sites de cosméto Asiatique (on en parlera bientôt si ça vous intéresse) ou je profite de mes voyages en Asie pour craquer. Si bien que chaque semaine, je m’offre une pause réconfortante avec un masque en tissu, qui hydrate et re-pulpe ma peau en une bonne vingtaine de minutes.

La promesse de Sephora est plus ou moins la même avec sa gamme de masque tissu. A ceci près que Sephora a un peu plus marketé le concept (pour en vendre davantage, ah ah !) car la marque parle carrément de « programme » : « utilisez-le en programme, 3 masques par semaine pendant un mois = résultat optimal ». J’ai du mal à croire cette promesse, mais les autres, celles du produit en lui-même m’ont davantage intriguée : « atténue les signes de fatigue, réveille et tonifie la peau ».

Masque Grenade Sephora : mon test & mon avis

Une fois que vous avez ouvert l’emballage en papier cartonné, vous voilà avec un masque en tissu imbibé de lotion. Il y a les trous pour les yeux, le nez et la bouche. Premier constat : je ne sais pas sur quel type de modèle Sephora a basé son travail, mais c’est clairement trop grand pour moi. J’ai beau bien poser le masque, il reste de grandes bandes de tissu qui viennent se poser sur mes cheveux (ça m’éneeeerve !) : clairement, il s’agit là d’un masque de géant. Je ne vois pas d’autre explication.

Deuxième constat : il y a trop de produit. Ou du moins bien plus que ce à quoi je suis habituée avec des masques en tissu tout droit venus d’Asie. Là, ça dégouline un peu trop à mon goût et même après avoir attendu une bonne grosse quinzaine de minutes, ma peau n’a pas tout bu. Du coup, j’ai beau massé ma peau avec l’excédent, ça colle et c’est plutôt bof.

Troisième constat : j’ai la peau sensible et je n’ai droit à aucune rougeur. Et ça, ça mérite d’être souligné. J’apprécie également le côté très frais du produit qui fait du bien à ma peau.

Et à la fin, ça donne quoi ? Je n’ai pas l’air moins fatigué. Ma peau n ‘est pas re-vitalisée. Du moins, en apparence, je ne vois pas de différence. Et pour moi, ce produit n’est pas suffisamment hydratant à la sortie d’un vol de 6h et quelques. Donc… belles promesses mais résultat plutôt moyen voire assez décevant. Dommage.

Masque Grenade Sephora, 4,95€

Autres articles

Erreurs makeup de l’été : ce qu’il faut éviter

Irene

Comment être belle sur un selfie ?

Irene

Transpiration : comment la réguler en été ?

Irene

Compo clean pour un produit de beauté

Irene

Sweet Pots Clinique : mon test de ce gommage & baume à lèvres 2 en 1

Irene

Passer de brune à blonde : mode d’emploi

Irene

Démangeaisons après la douche : que faire ?

Irene

Papa Don’t Peach : la nouvelle palette Too Faced

Irene

Loi biodiversité : ce qui change en cosmétique

Irene