Image default
Mode / Fashion / Beauté

Cosmétiques périmés : peut-on les utiliser ?

Les cosmétiques périmés font couler beaucoup d’encre : peut-on continuer à les utiliser ou est-ce dangereux ? Il existe en réalité certaines règles à connaître avant d’utiliser des cosmétiques périmés, mais il est surtout très important d’être bien renseigné afin de connaître vos produits de beauté sur le bout des doigts pour éviter les risques éventuels.

Cosmétiques périmés : topo sur les conservateurs.

Les cosmétiques en général sont composés de tout un tas d’ingrédients et bien souvent, ils contiennent des conservateurs. Bien que leur utilisation soit (très) contrôlée, les conservateurs permettent aux produits de durer plus longtemps et de ne pas finir à la poubelle au bout de deux mois. Ils sont beaucoup critiqués, mais il faut tout de même avouer qu’ils sont très utiles. Effectivement, certains conservateurs peuvent causer des réactions cutanées, mais les tests de fiabilité des cosmétiques sont suffisamment contrôlés pour éviter les scandales sanitaires. Les conservateurs sont utilisés pour détruire les bactéries qui peuvent se retrouver dans nos produits cosmétiques, ce qui n’est pas rien. Disons qu’il est difficile de les plébisciter et de les dénigrer entièrement. Pour l’occasion, je suggère que nous soyons donc Suisses ! 😉

Cosmétiques périmés : pourquoi s’abîment-ils ?

Les cosmétiques périmés ont été contaminés par des bactéries. Ces bactéries sont apparues pour des raisons X ou Y (on verra ça un peu plus bas), toujours est-il qu’elles modifient notre produit. Ces bactéries peuvent altérer l’odeur, la texture, la couleur et l’efficacité du produit. Avant même de vous parler des règles à respecter concernant les cosmétiques périmés, il est primordial que vous mettiez en avant votre bon sens. Considérez que les produits cosmétiques sont comme les produits alimentaires : cela ne vous viendrait pas à l’esprit de manger un bout de viande qui a une couleur ou une odeur étrange ? Et bien c’est la même chose avec les cosmétiques périmés. Si vous n’êtes pas inspirée par leur aspect, passez votre chemin, c’est sûrement que le produit a trop vécu. Mais sachez malgré tout affiner votre 6e sens et reconnaître les cosmétiques périmés des cosmétiques légèrement passés.

Les bactéries se forment dans le produit la plupart du temps à cause de deux facteurs :

  • Si vous touchez le produit avec vos doigts : Vous vous souvenez de la publicité qui passait à la télévision et qui montrait des mains horriblement sales tenir une barre de métro ? Et bien imaginez que vos mains ressemblent à peu près à ça même si vous ne le voyez pas et qu’elles touchent vos produits cosmétiques. Aïe, le dégât ! Le contact des produits avec les mains entraîne la prolifération de bactéries, c’est pour cette raison que les flacons pompes, les tubes et autres pipettes sont à privilégier pour une meilleure conservation des produits.
  • Si le produit contient de l’eau : Les produits cosmétiques contenant de l’eau (crèmes, shampoings, fonds de teint fluide, gloss entre autres) sont à « surveiller ». En effet, ce sont eux qui ont tendance à souffrir le plus du temps et de l’environnement extérieur car les bactéries adorent se développer dans l’eau et la chaleur (Ouh les vilaines !). Ils doivent être absolument éloignés de l’humidité et de la chaleur afin de ne pas accélérer leur détérioration. Comme toutes sortes de produits, ils perdent de leur efficacité au fil du temps, mais ils sont encore plus fragiles car ils s’oxydent plus rapidement justement à cause de l’eau qu’ils contiennent.
  • Si le produit a un SPF : Sachez que le SPF n’est pas définitif, autrement dit il diminue avec le temps. Alors si vous achetez une protection 50 et que vous souhaitez réutiliser le produit l’été d’après, il aura perdu de son efficacité en matière de protection UV. Soyez donc très vigilantes lorsque vous utilisez des produits solaires déjà utilisés. Il est clairement préférable de les racheter tous les ans pour être sûr de ne pas attraper de coups de soleil malgré l’utilisation d’une protection SPF. De plus, les produits solaires sont souvent trimballés sur la plage, dans le sable, etc, ce qui les fragilise. Ils sont exposés directement à la chaleur ce qui diminue considérablement leur efficacité, alors prudence !

Cosmétiques périmés : est-ce grave si je les utilise quand même ?

Comme je vous le disais, il y a cosmétiques périmés et cosmétiques périmés. Pour des questions sanitaires, il est obligatoire d’indiquer une date de péremption ou du moins un temps limite d’utilisation. Cela vous sert à estimer la durée de vie de votre produit, mais tout comme le yaourt que vous pouvez consommer jusqu’à un mois après la date indiquée sur l’opercule, vous n’êtes pas obligée de jeter votre produit si vous l’avez depuis plus longtemps que le délai inscrit sur le packaging. D’ailleurs, vous pouvez même conserver les produits cosmétiques qui ne contiennent pas d’eau aussi longtemps que ça vous chante ! Mais votre bon sens vous aidera pour savoir si cela se fait ou non : vous jetteriez moins facilement une ombre à paupières qu’un fond de teint liquide si vous avez dépassé la date conseillée de consommation. Et vous auriez raison. Car les produits qui ne contiennent pas d’eau ont une durée de vie presque infinie, la poudre par exemple peut être utilisée pendant des années (si tant est qu’on arrive à garder une poudre si longtemps mais why not ?!)

Sachez donc que vous ne risquerez rien de grave si vous utilisez des cosmétiques périmés. Du moins s’ils ne contiennent pas d’eau car s’ils en contiennent, ça peut être une autre histoire … Si vous avez la peau sensible, par définition elle a davantage tendance à réagir aux agressions, il est donc préférable de la préserver et de surveiller les dates de vos produits. Mais globalement, considérez que les dates de consommation décidées par les industries cosmétiques sont sciemment courtes afin de limiter les risques de réactions. Du coup, cela vous laisse un peu de temps pour terminer votre crème ou votre fond de teint. Fiez-vous à vous-même pour savoir que faire de vos vieux produits mais ne tentez pas le diable si l’un d’entre eux vous semble un peu louche 😉

Autres articles

Remodelage femme Martine de Richeville : j’ai adoré

Irene

Erreurs makeup de l’été : ce qu’il faut éviter

Irene

Mascara : lequel est fait pour moi ?

Irene

Tendances coiffure rentrée 2022

Irene

Boosters Clarins : un concentré de bonheur pour la peau

Irene

Bref, j’ai enlevé mes extensions

Irene