Image default
Mode / Fashion / Beauté

Low Shampoo Yves Rocher : alors, cool ou pas ?!

Le Low Shampoo Yves Rocher, on l’a vu sur toute la beauty sphère et il semble faire un carton plein. Pour (presque) tout le monde, il s’agit d’un super produit qui vaut le détour. Je l’ai moi aussi et je vous livre mon avis à son sujet.

Low Shampoo Yves Rocher : qu’est-ce que c’est ?

Le no poo est très tendance aujourd’hui. Le principe ? Se laver les cheveux avec un après-shampooing ou même avec une recette DIY visant à utiliser le moins de tensioactifs possible.

Yves Rocher surfe donc sur cette tendance, en la mettant à la portée de tout le monde et ça, c’est chouette. J’aime le fait qu’Yves Rocher ajoute un sous-titre à son produit, afin de traduire le concept. Car non, tout le monde n’est pas obligé de savoir ce qu’est le « no poo » et encore moins un « low shampoo » (terme marketing, avouons-le). Au moins, avec l’appellation « shampooing non moussant », c’est clair.

Le Low Shampoo Yves Rocher est garanti sans sulfate et sans silicone.

Low Shampoo Yves Rocher : comment je l’utilise ?

Sur mes cheveux mouillés, j’applique le Low Shampoo Yves Rocher. Je respecte la préconisation de la marque en appliquant aussi bien le produit sur le cuir chevelu que sur les longueurs et les pointes. Normalement, on ne met pas de shampooing sur les longueurs puisque la mousse qui « coule » sur les longueurs suffit à les nettoyer. Mais là, comme ça ne mousse pas… la gestuelle change un petit peu !

Low Shampoo Yves Rocher : mon avis

J’aime :

  • Le côté très pratique de ce produit : il est idéal entre deux grosses routines de soins capillaires. J’ai aimé le tester seul, sans bain d’huile au préalable et sans soin coiffant par la suite. J’ai même laissé mes cheveux sécher seuls pour voir ce que cela donnait : très bonne surprise. Mes cheveux sont assez doux et ne semblent pas lourds le premier jour.
  • l’odeur extrêmement légère qui n’est pas entêtante.
  • le fait qu’il convienne bien à mes cheveux secs, déshydratés et bien poreux. J’avais peur qu’il ne soit pas suffisamment costaud. Et pourtant… utilisé seul, il est tout à fait correct et ne me donne pas de sensation de cheveux impossibles à coiffer.

J’aime moins :

  • le fait que malgré tout, le lendemain du shampooing, ma chevelure semble « lourde », plus aplatie.
  • les quelques démangeaisons auxquelles j’ai eu droit dans la première journée suivant le shampooing. Rien d’insupportable, mais quand même. En ré-essayant le Low Shampoo Yves Rocher, j’ai veillé à le rincer trèèèèèès longuement, histoire d’être certaine de ne pas avoir de nouvelles démangeaisons. Finalement, plus de démangeaisons en vue.  Ouf !

Low Shampoo Yves Rocher : ma conclusion ?

Franchement, si l’on se tient à ce que le produit est, et surtout pas à ce qu’il ne prétend pas être : c’est globalement un bon produit. Je m’explique.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai souvent entendu dire qu’Yves Rocher était une marque 100% naturelle ou biologique. J’ai dû m’égarer en chemin, mais ce n’est pas la perception que je me fais de cette marque qui, pour moi, a un vrai pied dans la cosmétique végétale sans pour autant être une marque bio. Alors pour moi, si on considère Yves Rocher par le prisme par lequel je le considère : RAS. En revanche, si on imagine la marque comme une marque bio, forcément on risque d’être déçue…

Tout ça pour dire que j’apprécie beaucoup le fait que la marque Yves Rocher fasse de beaux efforts en évitant certains ingrédients que le grand public commence à identifier comme « mauvais ». J’aime également l’innovation en mettant la tendance « no poo » à la portée du grand public. Si vous ne recherchez pas absolument de la cosméto bio mais que vous faites un peu attention à ce que vous mettez sur votre chevelure, cela peut valoir le coup de l’essayer… à condition de bien le rincer, surtout !

Low Shampoo Yves Rocher, 6,60€ 

Autres articles

Cure de sébum : envie d’essayer ?

Irene

Tendances coiffure rentrée 2022

Irene

Bref, j’ai enlevé mes extensions

Irene

Patch anti points noirs : est-ce vraiment utile ?

Irene

Transpiration : comment la réguler en été ?

Irene

Sommeil et belle peau : mes petites astuces

Irene