Image default
Developpement Personnel

Suggestibilité : Etes-vous un bon sujet pour l’hypnose ?

Suggestibilité ?

Et oui ! C’est à partir de ce critère qu’on peut déterminer si une personne est influençable ou pas.

Si elle est oui ou non hypnotisable.

Et pour le savoir, on procède généralement à des tests de suggestibilité.

Suggestibilité : Etes-vous un bon sujet pour l’hypnose ?

Intéressé ? Lisez la suite…

Suggestibilité : Le test de la main molle

Évidemment, vous n’allez pas vous testez vous-même !

Proposé par le docteur Liébengen, ce test vous permet de déterminer si une personne est influençable ou non.

Pour commencer, tendez votre poing et demandez à votre interlocuteur de mettre une main dessus.

Dites-lui de relâcher toute tension dans son bras. La main devra donc reposer, totalement moue, sur votre poing.

Dites-lui qu’en aucun cas, il ne devra la bouger. Puis comptez jusqu’à trois et à trois, abaissez votre main.

Si sa main tombe, c’est qu’il est suggestible.

Suggestibilité : Le test de la main lourde

Ce test, vous pouvez le faire sur vous. Mais naturellement, cela va vous demander une grande concentration.

Étendez vos deux bras devant vous, à l’horizontale. Fermez les yeux.

Imaginez que votre main gauche supporte un poids particulièrement lourd. Si lourd que votre main descend, de plus en plus bas.

Imaginez que votre main droite est très légère. Elle est attachée à une ficelle qui la soulève en haut, de plus en plus haut.

Ouvrez les yeux.

S’il y a une distance entre vos deux bras, même minime, c’est que vous avez réussi votre test de suggestibilité.

Suggestibilité : Quel intérêt ?

Connaître votre degré de suggestibilité permet à un hypnothérapeute de mieux vous conduire en état de transe.

Car, vous le savez sans doute déjà, tout le monde n’est pas suggestible à un même degré.

D’ailleurs, cela varie également en fonction de votre état de conscience.

Il est prouvé qu’une personne est plus influençable dans un état de demi-sommeil.

Et que le subconscient est beaucoup plus accessible le matin, au lever et le soir, avant de se coucher.

Découvrez justement : « L’autosuggestion consciente et ses pouvoirs surprenants »

Dream designs © freedigitalphotos.net

Autres articles

Maladie de ménière : L’hypnose et la TCC peuvent vous aider…

Irene

La névrose phobique : 3 techniques pour la combattre

Irene

Les exercices de brain gym, un excellent moyen pour aiguiser vos capacités intellectuelles

Irene

Phobie des piqures : et si on la combattait une bonne fois pour toutes !

Irene

La sophrologie ludique, l’art de se donner rendez-vous avec vous-même

Irene

L’auto-hypnose, le meilleur exercice de mémorisation !

Irene