Image default
Developpement Personnel

Trouble déficitaire de l’attention : Comment aider votre enfant ?

Trouble déficitaire de l’attention ?

C’est la rentrée.

Vous voulez sans doute que cette année scolaire se passe le mieux que possible pour votre bout de choux.

Mais avec un enfant souffrant d’un trouble déficitaire de l’attention, rien n’est moins sûr n’est-ce pas ?

Voilà pourquoi, j’ai décidé d’aborder la question aujourd’hui.

Trouble déficitaire de l’attention : Comment aider votre enfant ?

Découvrez comment bien réagir …

Trouble déficitaire de l’attention : Au-delà d’une difficulté à se concentrer…

Le trouble déficitaire de l’attention est un trouble neurologique qui se manifeste par un déficit de l’attention:

  • Soutenue : difficulté à se concentrer sur un sujet précis
  • Sélective : difficulté à se concentrer dans le vacarme
  • Partagée : difficulté à se concentrer sur deux choses à la fois

Les conséquences ?

Le TDA se répercute directement sur la vie scolaire de l’enfant.

Celui-ci sera souvent considéré comme distrait, peu intelligent, lunatique…

Ce qui risque d’entraîner un manque de confiance en soi important. Et ensuite, un trouble psychologique et comportemental.

Trouble déficitaire de l’attention : Que faire ?

Non, je n’essaie pas de vous faire peur.

Je veux juste que vous compreniez à quel point le trouble de l’attention déficitaire est dangereux.

Et que vous devez le soigner. Car oui ! Le TDA se traite aujourd’hui.

Selon la gravité de son cas, il pourra recevoir un traitement médicamenteux. Et/ou une thérapie psychoéducative et comportementale.

Des thérapies familiales sont également proposées.

Et ce, pour que les parents apprennent à mieux réagir face au trouble de leur enfant.

Trouble déficitaire de l’attention : Ce qu’il ne faut pas faire…

Se culpabiliser. Le déficit de l’attention n’est pas de votre faute.

Vous n’avez pas de mauvais gène, et vous n’avez pas mis au monde un enfant « anormal ».

Ne le culpabilisez pas non plus.

Ce n’est pas parce qu’il a un TDA qu’il n’est pas intelligent. C’est  même souvent le contraire.

Sachez que votre enfant souffre aussi de sa situation. Il a besoin de votre soutien et de votre compréhension.

Voici justement quelques idées d’« Exercices de sophrologie gratuit à pratiquer avec vos enfants… »

Stockimages © freedigitalphotos.net

Autres articles

La sophrologie ludique, l’art de se donner rendez-vous avec vous-même

Irene

Personnalité phobique ? Contrôlez vos pensées…

Irene

Comment changer d’état d’esprit pour une vie meilleure ?

Irene

Les exercices de brain gym, un excellent moyen pour aiguiser vos capacités intellectuelles

Irene

Astuce pour maigrir vite : Halte aux kilos émotionnels !

Irene

La névrose obsessionnelle : La TCC pour s’en sortir

Irene