Image default
Web & Technologie

Pour un E-commerce, faut-il un blog ?

Notez cet article

Quel est l’intérêt de faire un blog lifestyle en 2021 ?

Le blogging lifestyle est assurément attaché à une époque qui remonte au Web 2.0. En d’autres termes, les blogueurs sont apparus dès lors que le Web n’était plus simplement l’affaire de spécialistes. A partir des années 2000 donc, les internautes ont commencé à publier des posts (articles en anglais) sur des plateformes dédiées comme overblog ou encore skyblog. Par la suite, WordPress est apparu en apportant une nouvelle manière de concevoir le blog jusqu’à devenir professionnelle de nos jours. Toutefois, l’arrivée des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et aujourd’hui Instagram, Youtube ou Snapchat) a détourné largement la création de contenus personnels sur les blogs si bien que l’on peut se demander s’il est toujours utile de disposer d’un blog personnel. Dans ce sujet, examinons en détail la question et faisons le balayage des avantages et inconvénients au fait de bloguer comme on peut le faire, par exemple, sur celui-ci.

Le blogging, lifestyle ou non, une affaire de goût avant tout !

Pour se lancer dans la création d’un blog, la passion est assurément un moteur. Pour la plupart des pionniers du début du XXIème Siècle, c’est bien l’envie de raconter des histoires qui a motivé la création des différents contenus sur le Web. L’instantanéité des réseaux sociaux, c’est bien autre chose. Ainsi, nombre d’entre eux se sont mis à raconter tout bonnement leur vie ou leur mode de vie (Lifestyle en anglais) avant de rentrer plus directement dans la spécialisation. Aujourd’hui, en parcourant la toile, vous trouverez de nombreux blogs qui sont dédiés à des sujets précis comme la mode, le bricolage, le vin, le sport, le web, etc. Cet effet niche a des conséquences intéressantes puisque cela permet à une communauté de s’agréger (avec le temps) autour du blogueur. Certains sont devenus assez célèbres par ce biais.

Dans tous les cas, la passion de l’écriture anime un blogueur. Les plus beaux blogs sont en effet les plus riches de textes parfois très longs (il n’est pas rare de voir un article de blog dépasser les 3000 mots parfois). Pour pouvoir ainsi créer du contenu, il faut assurément aimer la rédaction web et prendre le temps nécessaire d’organiser ses contenus pour faciliter la lecture assidue des internautes. Et surtout, il faut avoir des choses à dire. C’est là que la culture générale ou la connaissance d’un sujet précis permettent d’animer et de motiver les blogueurs les plus assidus. Pour celles et ceux qui ne maîtrisent que très moyennement un sujet, il devient difficile très rapidement de continuer dans la voie du blogging.

La recherche d’une audience et d’un trafic

Ne nous cachons pas ici sur le fait qu’un blog est avant tout construit pour être lu. Les blogueurs sont parfaitement attachés au fait que les articles qu’ils publient soient vus et lus par le plus grand nombre. Pour cela, il existe un moyen aujourd’hui très répandu qui consiste à travailler sa manière de rédiger les contenus non seulement pour l’internaute mais aussi pour les moteurs de recherche à l’instar de Google. Très orientés sur la sémantique, les moteurs de recherche actuels favorisent le positionnement des pages contenant du texte en rapport avec l’intention de recherche d’un internaute ; Il en ressort donc que le blogging a parfaitement sa place pour promouvoir un site Internet par exemple. Ce point est clairement un avantage pour les différentes marques qui essaient de percer sur Internet, non seulement sur les réseaux sociaux, également sur les moteurs de recherche. Quelques blogueurs professionnels sont devenus de véritables spécialistes en SEO pour rendre leurs articles très visibles et ainsi augmenter considérablement leur trafic, leur communauté in fine.

A côté des moteurs de recherche classiques, les plateformes comme YouTube ne sont pas nécessairement en opposition avec le fait de bloguer par ailleurs. L’usage de l’<i frame>, c’est-à-dire la possibilité d’intégrer une vidéo dans un contenu, améliore la possibilité de rendre visibles ces mêmes vidéos sur d’autres supports comme le blog.

Vous comprenez dès lors que le blog entre non plus seulement dans le besoin d’expression des blogueurs sur la toile, mais aussi dans une stratégie de visibilité pour les marques et notamment pour le E-commerce. Si, sur une fiche de produit, il est possible de développer tout l’intérêt d’acheter ce dernier, un blog en soutien permettra de présenter par exemple un panel d’offres intéressantes pour le consommateur ou même des tutoriels explicatifs. La création de liens avec l’article à vendre est ainsi parfaitement exploitée par les E-commerçants chevronnés. Seulement, vous l’aurez compris, la ligne éditoriale n’est plus forcément celle du mode de vie. On retrouve donc sur le Web de nombreux blogs dont la fonction n’est avant tout que de promouvoir telle ou telle marque par le biais de contenus plus ou moins longs et informatifs. Cet état de fait divise assez largement les communautés de professionnels du Web qui, pour les uns voient ici une simple manière de polluer la toile de contenus, alors que d’autres y voient l’occasion d’améliorer l’expérience des utilisateurs de la marque, par exemple dans une stratégie dite d’ « inbound marketing ». Nous vous laissons juge ici d’avoir votre propre avis sur la question.

L’approche décomplexée du blogging lifestyle

Pour un blogueur lifestyle, le fait de pouvoir exposer ses expériences, son mode de vie ou encore ses opinions sur des sujets qui peuvent être politiques, religieux, économiques est quelque chose de salutaire. L’écriture (web ici) est à considérer avant tout comme une thérapie. On ne peut réellement promouvoir le blogging comme un moyen de gagner sa vie en 2021 mais, en revanche, cela permet d’envisager une échappatoire tout à fait appréciable pour l’esprit. Certaines formations sur le blogging existent. Beaucoup parlent même de manière très exagérée de « blogging SEO » ou de « Rédaction SEO » en référence à ce que nous évoquions plus haut : Le fait de pouvoir donner de la visibilité à ses contenus sur les moteurs de recherche afin d’en tirer un bénéfice. Des formations existent et sont souvent proposées d’ailleurs sur les réseaux sociaux, un peu comme La solution pour pouvoir soit se faire un complément de revenu, soit carrément (pour les formations les plus excessives il faut bien le dire), devenir richissime. On est très loin non seulement de la réalité mais encore de l’éthique du blogueur lifestyle. Retenons ces principes :

  • Bloguer ne signifie pas que l’on a une écriture adaptée à la rédaction Web pour la vente en ligne ;
  • La rédaction Web est un métier à part entière (qui a besoin de compétences complémentaires comme le SEO mais aussi d’autres métiers du Web) ;
  • Le SEO est un métier à part entière (qui a besoin de rédaction et de blog par ailleurs).

Ces amalgames développent malheureusement des vocations inabouties dont il faut savoir se prémunir. Le blogging lifestyle se moque de la performance des contenus par essence et se tourne bien plus volontiers vers les communautés d’internautes qui apprécient la qualité rédactionnelle mais aussi le fond et la forme des articles publiés.

Comment faire du blogging lifestyle en 2021 ?

Les paragraphes précédents vous montrent à quel point le blogging au sens large n’est pas mort. En 2021, faire un blog Lifestyle a toujours du sens pour au moins celui ou celle qui l’anime. Dans la pratique, il s’agira d’utiliser la plateforme la plus adaptée à la rédaction Web mais aussi à l’apparence esthétique du site sur lequel on publie. Beaucoup préfèrent WordPress par habitude et simplicité mais il existe aussi des alternatives comme Joomla ou même Weebly. Il existe même des CMS qui entrent dans une dimension plus écologique avec un poids total sur serveur extrêmement faible. Vous pouvez ici chercher sur le Web, des développeurs lancent très régulièrement de nouvelles solutions au poids magique inférieur à 10 mo. Un blogueur lifestyle partira sur quelque chose qui corresponds à ses valeurs avant tout, beaucoup d’entre eux sont écolos et promeuvent des modes de vie minimalistes.

Quel que soit le choix de la plateforme CMS que vous retiendrez pour exposer votre mode de vie en ligne, il faudra un minimum vous former pour utiliser l’outil. Bien entendu, la simplicité des CMS actuels rend aisé l’apprentissage en quelques heures. Au besoin, faites-vous aider au moins au démarrage par un professionnel qui saura vous aiguiller sur le choix du nom de domaine ou encore sur vos besoins en matière de serveur. Nous vous conseillons ici, dans la mesure du possible, d’opter pour des hébergements choisis et non les plateformes que l’on retrouve habituellement hébergées aux Etats-Unis ou encore à Israël. Il est important, d’une certaine manière, d’être proche de la communauté que vous allez développer autour de votre ligne éditoriale. Par ailleurs, songez que vos contenus doivent toujours être votre propriété en ayant le nom de domaine à votre nom et en vous assurant que vous avez la main sur l’ensemble de l’outil. Au fond, et au-delà de ce que nous avons vu précédemment, un blog a toujours une valeur en soi. C’est d’ailleurs pour cela qu’il existe également des plateformes d’achats et reventes de sites et blogs sur le Web.

Autres articles

Présentation de 76news.net, nouveau blog d’information

administrateur

Quelle est la différence entre le streaming et téléchargement ?

administrateur

5 astuces originales et très efficaces pour augmenter son trafic naturel

administrateur

Conseils simples pour améliorer la rédaction de votre blog

administrateur

Tout savoir sur l’ERP commerce

La rédaction

Comment réinitialiser Windows 10 ? Ce qu’il faut savoir !

administrateur