Image default
Emploi / Formation

Un statut freelance hybride : le portage salarial

Devenir indépendant est un statut qui séduit de plus en plus de Français chaque année. En effet, se lancer à son compte permet de trouver un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée en s’organisant selon des missions bien définies. Toutefois, se lancer en tant que freelance présente souvent des risques auxquels peu sont préparés. Le portage salarial est une solution hybride qui permet d’allier la sécurité du travail de salarié et l’autonomie du statut de freelance. En quoi consiste le portage salarial concrètement et quels sont ses avantages ? Nous vous disons tout.

En quoi consiste le portage salarial ?

Bien qu’existant depuis le début des années 80, le portage salarial n’a été inscrit au code du travail qu’à partir de l’année 2008. Le portage salarial consiste à devenir indépendant en réalisant des missions pour le compte de client en étant salarié d’une société de portage. Cela signifie que le travailleur freelance fonctionne en mode hybride. Il est à la fois considéré comme un indépendant, avec tout ce que cela comporte comme avantages et inconvénients, mais aussi comme salarié d’une entreprise.

Ainsi, en se lançant dans le portage salarial, le freelance est seul responsable de ses missions et de ses engagements envers ses clients. C’est à lui de prospecter pour trouver de nouveaux marchés et il lui revient toute la charge des décisions et choix stratégiques pour étoffer son carnet d’adresses et s’assurer une activité pérenne. La société de portage va quant à elle prendre le rôle de l’employeur dans la mesure où elle s’occupe de la gestion administrative qui nécessite une certaine expertise et des compétences qui ne s’improvisent pas.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

En France, l’URSAAF recense dans son dernier rapport environ 4 millions de travailleurs inscrits sous le statut d’indépendant. Ce chiffre a quasiment explosé en raison de la crise sanitaire du COVID-19. En effet, de nombreux jeunes ont fait le choix de se lancer à leur compte du fait de la flexibilité qu’offre cette possibilité. Toutefois, bien qu’offrant plus de possibilités sur le plan de l’autonomie, le statut d’auto-entrepreneur reste tout de même assez limité du côté des avantages. C’est pour ces raisons que le portage salarial est en passe de devenir le statut le plus privilégié des travailleurs fonctionnant sous le régime des indépendants.

En devenant salarié porté, le travailleur conserve la liberté de l’entrepreneur et profite également des avantages du salarié. Le porté travaille lors de missions confiées par ses clients en étant sous couvert d’une entreprise de portage. Il est lié à cette dernière par un contrat tripartite. L’entreprise de portage intervient comme intermédiaire et se charge de gérer tout l’aspect administratif, fiscal, mais aussi comptable des missions du porté. L’entreprise de portage se charge de facturer les clients pour les missions et de rémunérer le porté par la suite, après déduction de sa commission.

Le statut de salarié porté permet également de bénéficier des avantages sociaux d’un employé. Cela concerne aussi bien la couverture maladie, les prestations chômage, les garanties en cas d’accident etc.

Related posts

Quelle formation pour travailler dans la banque ?

Journal

Stage photo : partez à la découverte de la Nouvelle-Zélande !

Journal

Pourquoi choisir une formation en apprentissage ?

Journal

Pourquoi utiliser un logiciel pour gérer les formations en milieu professionnel ?

administrateur

Comment se déroule une formation habilitation électrique ?

Journal

Trouver un emploi pour le centre hospitalier de Vichy

Journal