Image default
Entreprise

Tout savoir sur la création d’entreprise en France

On peut dire que la France est un pays incubateur d’entreprise car chaque année presque plus de 500 000 entreprises y sont créées. En outre, par rapport aux autres pays européens, la France tient la première place concernant la création d’entreprise. Par ailleurs, la création d’une entreprise en France ne présente pas de procédures ou de formalités très complexes, d’ailleurs même une personne qui n’a pas suivi des formations en matière de création d’entreprise peut tout à fait réaliser ces formalités.
Qu’est-ce qui pousse les entrepreneurs à créer leur entreprise en France ? Comment créer une entreprise en France ? Cet article sera un guide pour tout ce qui pense créer une entreprise en France en 2021.

Qu’est-ce qui pousse les entrepreneurs à créer leur entreprise en France ?

En premier lieu, les formalités de créations d’une entreprise en France sont assez simples. De plus, la durée de création d’une entreprise peut se faire en un temps-record, car il est possible de créer une entreprise en seulement une semaine et même moins. Par ailleurs, pour créer une entreprise en France, il existe de nombreuses sociétés qui peuvent accompagner les entrepreneurs pour la réalisation des démarches et formalités.

Ensuite, créer une entreprise en France permet aux chefs d’entreprise de bénéficier des accompagnements pour le développement de leur activité. Cela grâce aux nombreux organismes d’accompagnement qui peuvent aider entreprises à améliorer leur projet. Par exemple, on peut citer comme organisme d’accompagnement : la chambre de commerce et de l’industrie, la chambre des métiers et de l’artisanat, etc. En plus des accompagnements, les créateurs d’entreprise peuvent, suivant certaines conditions, bénéficier d’aides financiers comme l’ACRE (aide à la création et à la reprise d’entreprise).

En outre, le porteur de projet a plusieurs choix en matière de statut juridique en France. Par exemple, si le créateur veut s’associer à d’autres personnes, il pourra choisir entre la SARL, SAS, etc. Dans la mesure où il décide de créer une entreprise seule, il peut choisir entre : une entreprise individuelle, une EURL, SASU, etc. D’ailleurs en France, le statut d’auto-entreprise est très intéressant pour un entrepreneur qui débute dans le monde de l’entreprenariat à cause de la simplicité de sa gestion.

A savoir, il faut avoir en tête que créer une entreprise en France présente des conséquences juridiques pour l’entreprise. Créer une entreprise en France, c’est-à-dire implanter son siège social dans l’une de ses nombreuses villes implique que cette entreprise aura la nationalité française et l’entreprise sera sous la législation française. En outre, le créateur d’entreprise doit respecter les formalités de création d’entreprise régi par les lois françaises et les règles en matière de réalisation des obligations de l’entreprise.

Comment créer une entreprise en France en 2021 ?

Pour créer une entreprise en France en 2021, il faut réaliser les formalités suivant les formes juridiques de l’entreprise à créer. Par ailleurs, le porteur de projet a le choix en matière de réalisation de ces formalités, soit il prend en charge la création de l’entreprise soit il peut solliciter le service d’un professionnel pour créer l’entreprise. Cependant, cela ne change en rien les démarches à faire pour créer une entreprise en France.

Les étapes avant la création de l’entreprise

Avant d’entamer la réalisation des formalités, l’entrepreneur doit passer par certaines étapes pour avoir une idée dans quoi il s’embarque. Pour cela, il faut qu’il se prépare en faisant une étude du marché. L’étude de marché lui permettra de savoir si son projet est viable ou non.
Ensuite, il faudra que l’entrepreneur établisse un business plan qui lui permettra d’avoir les informations sur le budget dont il aura besoin pour l’exercice de son activité. De plus, dans la mesure où l’entrepreneur aura besoin de trouver du financement, le business plan lui sera très utile car presque tous les investisseurs demanderont ce document pour se décider.
En outre, si l’activité que l’entrepreneur envisage d’exercer nécessite un certificat ou un diplôme, il faut que ce dernier obtienne le diplôme pour pouvoir créer son entreprise.
Enfin, le créateur d’entreprise doit choisir la forme juridique de l’entreprise pour exercer son activité. Comme ce qu’il a été dit, il peut solliciter le service d’un professionnel pour le conseiller par rapport au choix du statut juridique.

Les formalités pour créer une entreprise

Les formalités de création d’une entreprise en France dépendent du statut juridique. Pour les entreprises nécessitant la création d’une personnalité morale (société) distincte de celle de l’entrepreneur, les formalités sont plus lourdes par rapport aux entreprises de personne physique (entreprise individuelle).

Création d’une entreprise de personne physique

Pour créer une entreprise de personne physique (entreprise individuelle, auto-entreprise ou micro-entreprise, entreprise individuelle à responsabilité limitée), il faut que l’entrepreneur fasse une déclaration de son début d’activité au centre de formalité des entreprises ne charge du département où le siège social et implanter. Cela en déposant un dossier de déclaration qui peut se faire en ligne ou par voie postale.

Le dossier doit comprendre :

  • Une copie de la pièce d’identité de l’entrepreneur ;
  • Une déclaration sur l’honneur de non-condamnation et de filiation ;
  • Un justificatif de domiciliation ;
  • Le formulaire PO (P EIRL pour la déclaration d’une EIRL) ;
  • Le cas échéant le rapport d’évaluation du patrimoine affecté.

Création d’une société

Les formalités de création d’une société (création d’une personnalité morale distincte de celle de l’entrepreneur) sont plus pesantes comparées à ceux d’une entreprise de personne physique. L’entrepreneur doit procéder à : la rédaction du statut, la domiciliation, la constitution du capital social, la publication d’un avis de constitution, l’immatriculation de la société au registre tenu par le greffe du tribunal.

Le dossier doit contenir :

  • Une copie du ou des statut(s) signé et daté par le ou les associé(s) ;
  • L’acte de nomination du ou des gérant(s) si ce n’est pas dans le statut ;
  • L’attestation de dépôt de fonds ;
  • domiciliation entreprise
  • Le cas échéant : le rapport d’évaluation du commissaire aux apports durant la constitution du capital social ;
  • L’attestation de parution dans un journal d’annonces légales ;
  • Le formulaire M0 suivant le statut juridique. Ce formulaire doit être signé et daté. Il doit être accompagné d’une lettre de pouvoir si ce n’est pas le créateur de la société qui le signe ;
  • La liste des bénéficiaires effectifs de la société ;
  • Un justificatif de domiciliation ;
  • Un chèque pour les frais de greffe.

A noter : dans la mesure où l’entreprise exerce une activité règlementée, il faut ajouter au dossier le certificat permettant à l’entreprise d’exercer cette activité règlementée. Valable pour toutes les formes d’entreprise.

En résumé, créer une entreprise en France en 2021 n’est pas très complexe. De plus, la France peut être considérée comme un pays très avantageux pour les entrepreneurs désirant de créer des entreprises. Pour cela, l’entrepreneur doit réaliser les formalités obligatoires suivant le statut juridique de l’entreprise pour que le greffe du tribunal de commerce délivre l’extrait K-Bis de l’entreprise après son immatriculation au registre qui correspond à l’activité de l’entreprise.

Autres articles

Les clés du métier de soudeur

Journal

Comment reconnaître un manager toxique ?

administrateur

Tout savoir sur l’ERP commerce

La rédaction

Comment faire une campagne sms ?

Journal

Quels sont les avantages de l’intelligence collective pour l’entreprise ?

administrateur

Les clés pour organiser des funérailles sereinement

Journal