Image default
Entreprise

Qu’est-ce que la domiciliation d’une entreprise ?

Notez cet article

Une entreprise, quel que soit sa forme doit obligatoirement posséder une adresse au moment de sa constitution. C’est tout l’intérêt de la domiciliation car toute société doit passer par cette étape pour espérer un jour être inscrite au RCS ou registre du commerce et des sociétés. En d’autres termes, passer par cette formalité ouvre la marche vers un enregistrement au RCS et permettra ainsi à l’entreprise nouvellement formée et inscrite d’entreprendre ses activités en condition optimale. Dans cet article, il sera question de savoir exactement ce qu’est la domiciliation afin d’en tirer ses divers avantages et inconvénients.

1- La notion générale de la domiciliation

Afin de donner une signification simple et précise de la domiciliation, elle est une étape pendant laquelle une entreprise en cours de création aura le privilège d’avoir une adresse sur le plan légal. Il est à noter que cette adresse peut ne pas correspondre à celle où toutes les activités de la société sont réalisées. Cela peut s’expliquer par le fait que l’entrepreneur désire avoir une adresse lui procurant une certaine popularité envers le public mais il peut aussi avoir besoin des divers services que peuvent offrir cette démarche. Concrètement, le lieu que va engendrer la domiciliation servira de base envers l’administration fiscale et procurera à l’entreprise une personnalité morale.

2- Les différents types de domiciliation

On peut distinguer diverses formes de domiciliation selon les besoins et les activités de la société.

Chez le domicile de l’entrepreneur

Cette option est tout à fait envisageable s’il s’agit d’une société qui vient de se constituer sous peu et que son dirigeant ne possède pas encore les moyens suffisants pour s’offrir un local commercial. Il n’y a pas de difficultés majeures pour le faire à part notifier le bailleur et le syndic de copropriété.

Avoir recours à une société de domiciliation

Choisir cette option revient à demander à des entreprises spécialisées dans la domiciliation de leur emprunter leur adresse comme siège social. A noter que les sociétés de domiciliation (domiciliataires) peuvent donner des avantages intéressants aux entreprises domiciliées.

Choix d’un local professionnel

Le dirigeant d’une société peut avoir recours à un local professionnel comme siège social de son entreprise. Il peut soit le louer, soit directement l’acheter si les moyens ne manquent pas. En tout cas, l’essentiel c’est la concordance du lieu choisi à l’activité envisagée par la société.

Le cas d’une pépinière d’entreprises

Cette alternative est parfaitement adaptée aux jeunes entreprises en leurs permettant de tirer profit des locaux et de divers conseils dans un but d’évolution rapide.

3- Les avantages et les inconvénients de la domiciliation

Si un entrepreneur choisi de domicilier sa société dans un tel ou tel endroit, il a ses raisons et doit par conséquent savoir ce qui l’attend, tant au niveau des atouts, tant sur les inconvénients.

Les avantages de la domiciliation

Ils varient selon le lieu choisi par le dirigeant de la société. S’il a opté pour son domicile personnel, il peut alors bénéficier du moindre coût engendré pour sa réalisation. Par ailleurs, dans le cas de l’utilisation des sociétés de domiciliation, l’avantage principal est le gain de notoriété vis-à-vis du public dans un lieu où l’entreprise pourra se développer plus rapidement. En plus, d’innombrables services s’offrent aux entrepreneurs comme la modernisation et la pluralité des équipements de bureau ou même encore les services téléphoniques. En outre, cela confère aussi aux entrepreneurs de pouvoir mettre un écran entre la vie professionnelle et la vie privée. Ce qui n’est pas forcément le cas pour la domiciliation chez soi. Elle permet par ailleurs de prévoir la visite des clients ou des partenaires grâce à une réception à l’accueil toujours assurée généralement par les sociétés de domiciliation.

Les inconvénients de la domiciliation

D’abord, pour la domiciliation chez la résidence de l’entrepreneur lui-même, il lui sera interdit de recevoir une clientèle et des marchandises relatives aux activités de l’entreprise. Ensuite, si le lieu d’activité est différent de l’adresse légale, l’entrepreneur peut perdre assez de temps entre les rendez-vous au bureau et le lieu d’activité. Par ailleurs, cette démarche peut s’avérer désavantageux du fait que le désir d’avoir un cadre de prestige peut générer un coût assez colossal.

Autres articles

Les clés pour organiser des funérailles sereinement

Journal

L’annuaire des services client, l’astuce de choix pour gagner du temps

Journal

Les clés du métier de soudeur

Journal

Tout savoir sur la création d’entreprise en France

administrateur

Qu’est-ce que le capitalisme financier ?

La rédaction

Tout savoir sur l’ERP commerce

La rédaction