Image default
Developpement Personnel

Connaissez-vous les techniques d’induction hypnotique ?

Les techniques d’induction hypnotique, ça vous parle ?

Maintenant que vous savez comment se déroule une séance d’hypnose, j’aimerais vous parler d’une étape en particulier : l’induction.

Pressés d’apprendre ? Avant d’entrer le vif du sujet, j’aimerais vous livrer ma propre définition de la dite étape.

Connaissez-vous les techniques d’induction hypnotique ?

Qu’entend-on par induction hypnotique ?

C’est la toute première étape de l’hypnose proprement dite, la phase pendant laquelle l’hypnothérapeute emmène son sujet vers l’état hypnotique.

Lors de cette induction, le thérapeute utilise le pouvoir des mots pour inciter l’individu à se relaxer avant d’entrer en transe.

Les techniques d’induction se comptent en centaines mais on peut les catégoriser en deux types : l’induction courte et l’induction longue.

L’induction hypnotique courte et directive

Les termes courts et longs font référence au temps qu’il faut pour mettre le sujet dans les meilleures dispositions.

L’induction hypnotique courte peut durer de quelques secondes à quelques minutes et l’hypnotiste utilise la « technique de confusion ».

Il incite son sujet à penser à des choses très différentes et variées pour surcharger son esprit, l’individu est vite confus et sera plus enthousiaste à l’idée de se relaxer.

L’induction hypnotique longue et permissive

Cette catégorie regroupe les techniques qui peuvent durer entre 20 à 25 minutes, on l’appelle également induction permissive.

Les techniques d’induction hypnotiques longues sont toujours suivies d’une étape d’approfondissement de la transe.

Théoriquement, cette méthode fait entrer le sujet dans un état hypnotique plus profond par rapport à la méthode courte, elle permet de mieux visualiser.

Comment choisir le type d’induction à l’hypnose ? C’est à l’hypnothérapeute de voir la méthode qui est appropriée à votre personnalité et à votre problème.

Au cours de mes recherches, j’ai vu que la méthode courte et directive peut provoquer un blocage, une résistance chez certaines personnes, ce qui n’est jamais le cas avec l’induction hypnotique longue.

Photo © freedigitalphotos.net

Autres articles

Croyances limitantes, blocages de votre succès… (Part II)

Irene

Les techniques de visualisation créatrice que je vais vous présenter pourront vous êtes utiles.

Irene

Soigner l’hypocondrie : La TCC est efficace !

Irene

Le secret du subconscient, à découvrir pour réussir

Irene

Dysphonie spasmodique : Faire appel à l’hypnose ou non ?

Irene

Comment fonctionne l’hypnothérapie et quels sont les résultats auxquels vous pouvez vous attendre ?

Irene